Allemagne : des parents sanctionnés par l'école pour l'absence d'un élève à la mosquée

saphirnews.com -

En Allemagne, des parents sont susceptibles d’être durement sanctionnés par l'école pour l’absence de leur enfant à des sorties scolaires.   

Une famille risque d'en faire les frais pour l'absence, en juin dernier, d'un élève à une sortie pédagogique menant sa classe à visiter une mosquée de la ville de Rendsburg, dans l'Etat de Schleswig-Holstein, au nord du pays. Elle justifiait son refus de laisser leur fils de 13 ans participer à cette sortie en indiquant, dans une lettre adressée à l’école, que celui-ci serait victime d’un « endoctrinement » à son passage dans le lieu de culte musulman. 

En réponse, la direction de l'école leur avait alors infligé une amende à payer à hauteur de 300 euros (150 euros pour chaque parent), en accord avec les règlements scolaires locaux faisant valoir la possibilité pour des parents d’être mis à l’amende pour « absentéisme ». 

L’affaire aurait pu s’arrêter là si les parents s'étaient pliés à l'injonction. Ils ont refusé de payer, poussant l’école à transférer le dossier à un procureur local qui est désormais appelé à décider s'il poursuit ou non l’affaire devant la justice, a fait savoir Der Spiegel mercredi 26 octobre. 

L’avocat des parents, Alexander Heumann, a justifié l’absentéisme en invoquant « l’intégrité physique » de leur enfant mais qui serait sans lien avec une animosité particulière nourrie contre les musulmans. La famille n’appartenant à aucun groupe religieux, « personne ne devrait être forcé à aller dans un lieu de culte contre sa propre volonté », a-t-il signifié comme ligne de défense. Cependant, il a été révélé par la chaîne NDR que l’avocat est un ancien membre de l’Alternative pour l'Allemagne (AfD), un mouvement d’extrême droite allemand. Il a été sollicité par les parents à travers un groupe qui prétend lutter contre « l’islamisation en Europe ». 

De son côté, l'école a fait savoir que les activités et sorties scolaires ont pour but d'enseigner et de promouvoir la tolérance et qu'aucune exception n'est tolérée quant à l'absence d'un élève, quelles que soient ses convictions. 

Retrouver cette article sur saphirnews.com

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !