Arnaques au Hajj, la CHF met en garde !

-

Ils voulaient accomplir le hajj, l'un des cinq piliers de l'islam que tout musulman est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s'il en a les moyens…mais tous n’ont pas pu ! En 2019, des milliers de pèlerins ont été victimes d'arnaques de la part d'agences non agréées ou de rabatteurs, qui vendent des séjours tout compris qu'ils ne sont pas en mesure d'assurer. Aujourd’hui, ces pèlerins mènent un « chemin de croix » pour pouvoir récupérer leur argent.

Arnaqués par des agences non agréées ou des rabatteurs

Armés d’une niya sans faille, les pèlerins font confiance à des agences ou des personnes qui leur promettent de les amener au hajj en vue d’accomplir le voyage de leur vie ; voyage pour lequel ils ont, pour la plupart, économisé pendant de nombreuses années.

Loin d’eux l’idée de pouvoir être arnaqués pour un voyage religieux, quelle fut leur surprise d’apprendre, quelque fois à quelques jours de leur voyage, que finalement, ils ne fouleront pas la terre sainte de la Mecque.

La raison officielle : les visas n’ont pas été obtenus.

La raison officieuse : ces agences n’étaient pas en droit de vendre des hajj car elles n’étaient tout bonnement pas agréées par le Ministère du Hajj en Arabie Saoudite.

Pour la plupart des personnes lésées, elles n’ont toujours pas été remboursées. Certaines agences ont même déposé le bilan.

Où est l’argent ?

 

Les recommandations de la Coordination des organisateurs agréés Hajj de France pour le Hajj 2020

 

La Coordination des organisateurs agréés Hajj de France (CHF) regroupant les agences de voyages agréées, par le ministère du Hadj en Arabie Saoudite, alerte les musulmans sur les précautions à prendre pour le Hajj 2020.

Parmi les recommandations, celles de s’adresser à une agence agréé et ne plus accepter de confier son argent et son passeport à des agences qui n’ont pas l’agrément ou à des personnes physiques (rabatteurs), qu’ils soient imam ou pas.

Comme tout acte d’achat, il faut bien lire les conditions du contrat et la facture : vérifiez ce qui est inclus et non inclus, ce qui est confirmé et ce qui ne l’est pas, la composition du service d’accompagnement de l’agence etc.

Enfin, exigez de l’agence qu’elle respecte les clauses de la charte de qualité que la CHF a mise en place.



Retrouver cette article sur

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !