La Mosquée de Paris rend hommage à l'anthropologue des religions

libe.ma -

La Mosquée de Paris a rendu dimanche hommage à l'anthropologue des religions et psychanalyste algérien Malek Chebel qui incarnait "une vision ouverte et moderne" de l'Islam.

 "Nous avons appris avec tristesse le décès hier à l’âge de 63 ans de Malek Chebel, anthropologue des religions et psychanalyste algérien, défenseur d’un «Islam des lumières», qui incarnait une vison ouverte et moderne d’un islam respectueux de la laïcité", a indiqué de la mosquée dans un communiqué signé par son recteur Dalil Boubakeur, soulignant que le défunt avait "une démarche innovante, une lecture contextualisée des préceptes de l’islam et de la pratique religieuse". 
Dalil Boubakeur a estimé que sa disparition "soudaine" est une "grande perte" pour les musulmans de France, tout en présentant ses condoléances "attristées" à sa famille, à ses proches, à ses nombreux amis et à "tous ceux qui se retrouvaient dans sa pensée". 
"Traducteur du Coran, très proche de la Mosquée de Paris, il avait notamment publié «L'Islam et la Raison» ou encore «L'Islam en 100 questions»", a-t-il rappelé, relevant que "sa pensée religieuse, héritée des penseurs musulmans modernes d’Algérie tels Mohamed Arkoun, Malek Bennabi, Abdelhamid Ben Badis et les Oulémas musulmans, a ouvert une voie de dialogues et d’échanges fructueux entre la culture française qu’il maîtrisait et la tradition humaniste de l’Islam du Maghreb qu’il voulait faire connaître".

Retrouver cette article sur libe.ma

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !