La prière du Tarawih : Les mérites de la prière du Tarawi

islamdefrance.fr -

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans où la recherche du pardon divin est de mise, un moment où les fidèles ne doivent pas tourner leur dos à la miséricorde divine et gâcher cette opportunité unique dans l’année. Il s’agit donc d’une période de l’année qui demande au musulman un investissement supplémentaire en matière de piété et un renforcement des actes de foi pour espérer l’absolution de Dieu. Aussi la pratique de la prière de Tarawih est-elle un moyen donné aux croyants d’atteindre ce but et de se rapprocher d’Allah.  

Il s’agit de prières facultatives célébrées chaque mois de Ramadan où l’intégralité du Coran est récité à la mosquée partie par partie en accompagnement de la salat e-tarawih et cela durant tout le mois sacré.

Les mérites de la prière du Tarawih

Le prophète Muhammad (PBSL) s’adressa à ses compagnons le dernier jour du mois de Shaban (soit le jour précédent le mois de Ramadan), et dit :

« Il y a une nuit dans ce mois (le mois de Ramadan) dont la valeur excelle celle d’un millier de mois ; Allah a enjoint les musulmans à formuler une prière supplémentaire durant les nuits de ce mois. Si une personne accomplit un acte surérogatoire par sa propre volonté durant ce mois, il doit s’attendre à recevoir la récompense d’un acte obligatoire accomplit durant d’autres mois… » (Hadith rapporté par Mishkat)

Dans d’autres traditions, le prophète de Dieu (PBSL), a enseigné que la pratique de la prière Tarawih était un moyen de se faire pardonner ses péchés. Ainsi, il a dit : « Celui qui observe la prière de Tarawih la nuit durant le Ramadan avec une foi et une dévotion totales, uniquement pour la récompense dans l’autre-vie, aura tout ses précédents péchés pardonnés par Allah »(Rapporté par Al-Bukhari, Muslim).

Accomplir la prière du Tarawih

Les savants de l’islam s’accordent sur le fait que la prière de Tarawih est une pratique qui relève de l’ordre de la Sunnah et non de l’obligation, devant s’exercer entre croyants dans la mosquée la plus proche, après la prière de l’Ishaa et avant la première prière de Fajr.

De même, conformément aux propos rapportés par les Compagnons proches du prophète Muhammad (PBSL), la prière de Tarawih se compose de 20 rakats devant être accomplies par paire de 2 rakats, incluant une salutation et une brève pause toutes les 4 rakats pour le confort des croyants. L’attente de la prochaine rakat se fait alors généralement assis ou à genoux, mais il est également possible d’effectuer le tasbeeh ou d’effectuer une prière supplémentaire en attendant.

C’est un acte Sunna du prophète Muhammad (PBSL), que de faire la récitation du texte coranique, du début à la fin de la prière de Tarawih. Il est également important de retenir que la prière de Tarawih doit être pratiquée du début à la fin du mois de Ramadan, que le Coran est été récité une ou plusieurs fois jusque là dans la mosquée. Généralement, afin de réciter entièrement le Coran durant le mois de Ramadan à l’issu de la prière de Tarawih, le texte coranique est divisé en portions égales ou juz’, afin que la récitation soit d’égale durée pendant les nuits de prière et couvre la totalité du mois.

La prière de Tarawih est recommandée aussi bien pour les hommes que pour les femmes, et peut également être pratiquée à la maison. Et bien que cette prière soit d’apparence facultative, elle n’en reste pas moins grandement recommandée pour les croyants.

Il est important de noter que le temps de la prière de Tarawih s’étend de la période suivant la fin de la prière de l’Ishaa, jusqu’au début de l’Aube. Il est à noter également que pour la prière à la mosquée, celle-ci à lieu presque généralement directement et en totalité après la prière de l’Ishaa, ceci afin de ne pas gêner les fidèles. Par contre, chez soi, un croyant à tout le loisir de commencer sa prière dès qu’il l’entend.

Remarques

- La prière de Witr (1) peut être effectuée à la mosquée en communauté uniquement durant le mois de Ramadan.
- Il est préférable d’accomplir la prière de Witr à la fin des prières de Tarawih, mais il n’y a aucun mal si la prière de Witr est accomplie avant le commencement des prières de Tarawih, ou au milieu de la série de 20 rakats.
- Un croyant arrivant en retard à la prière de Tarawih, trouvant l’Imam debout pour la prière de Witr alors qu’il doit compléter certaines de ses rakats de la prière de Tarawih, doit accomplir la prière de Witr avec les autres croyants, et compléter les rakats manquantes plus tard.
- Il n’est pas valide de faire la prière de Tarawih en congrégation (à la mosquée) si l’on n’a pas accompli auparavant la prière obligatoire de Ishaa, ceci car la prière de Ishaa est toujours antérieure à la prière de Tarawih.
- Si un croyant a effectué sa prière de Ishaa en congrégation, mais n’a pas fait la prière de Tarawih à la mosquée, il lui est tout de même possible de faire la prière de Witr en congrégation.

 

Auteur: Souhayl.A & Lionel.J - islamdefrance.fr
Retrouver cette article sur islamdefrance.fr

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !