La tolérance, respect de tous les Hommes!

ajib.fr -

La tolérance, cette vertu sans laquelle n’existe pas de bons rapports entre les êtres humains, est une caractéristique du croyant musulman ignorée des détracteurs de l’islam mais aussi bien souvent oubliée par les croyants eux-mêmes. Enjointe par Allah ta’ala dans le Coran et enseignée par notre prophète Mohamed, paix et salut sur lui, elle est primordiale pour le bon vivre ensemble en société. Dans cet article, nous verrons que veut réellement dire «être tolérant en islam» et comment cela se traduit.

Le croyant musulman est tenu de suivre les prescriptions de son Créateur, et encouragé à prendre pour exemple son Bien-Aimé, paix et salut sur lui. Alors pourquoi la tolérance est un précepte bafoué par les fidèles ? Souvent par ignorance de ce qu’elle représente mais également par confusion entre les notions. Pourtant, les versets coraniques où La Parole d’Allah nous demande d’être tolérant ne manquent pas. La Sira, biographie du Prophète salla Allah ‘alayhi wa salam, nous révèle aussi un modèle concret pour qui veut adopter le bon comportement et se rapprocher du meilleur.

« En effet vous avez dans le Prophète un excellent modèle, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. » Sourate Al Ahzâb, verset 21

Définition de la tolérance

La tolérance par définition est l’expression du respect des manières de penser et d’agir des autres. C’est une attitude à adopter, une indulgence à avoir à l’encontre des personnes différentes de nous. Selon le Larousse c’est aussi une « une ouverture d’esprit et le respect de la liberté de conscience à l’égard de ceux qui professent une religion différente ». Quoi de plus explicite que ces versets tirés de la Parole d’Allah pour démontrer cette définition mondaine :

«Lakoum dinakoum, Wa liya dini»

« A vous votre religion

Et à moi ma religion» Sourate 109 verset 06

Ils sont la preuve de la différence à faire entre respect et cautionnement des actes d’autrui. La tolérance, en islam, est le fait d’accepter qu’une personne puisse ne pas faire les mêmes choix que soi, qu’elle puisse ne pas croire. Cela n’a rien à voir avec le fait de cautionner, d’approuver et d’encourager quelqu’un dans ce sens.

«Aucune contrainte en religion» en est une autre preuve tirée de la tradition de notre Bien-Aimé.

En islam, cette tolérance est plutôt la manifestation de respect vis à vis de l’être humain en général sans faire de distinction entre les musulmans et les autres. Ce respect se traduit par un bon comportement à adopter vis à vis de toute personne sans exception, empreint de bienveillance, bienfaisance et de bonté.

La raison en est que l’être humain au même titre que sa vie sont sacrés, sauf celui qui est injuste.

« Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Certes, Allah aime les équitables. »

Sourate 60 verset 08

Allah ta’ala n’est-il pas «Le Seigneur des Hommes, Le Roi des Hommes, et le Dieu des Hommes» Sourate 114?

Pas seulement Le Seigneur des musulmans.

Le Prophète Mohamed salla Allah ‘alayhi wa salam, un exemple de tolérance à suivre

Nombre de ahadiths, tradition de notre Prophète Mohamed sont une source d’exemples formidables de bonté à l’égard des parents, voisins et autres personnes de notre entourage qui ne seraient pas musulmans. Chrétiens, juifs ou polythéistes vivaient près de notre Bien Aimé, paix et salut sur lui et ses Compagnons, qu’Allah les agrée tous, ou étaient même des membres de leur famille. Leur histoire et leur comportement sont pour nous des exemples à suivre. Ils rendaient visite au malade, leur donner l’aumône, étaient généreux envers eux malgré leur pratique d’une religion différente de la leur.

Un tel comportement tolérant est le fruit de la compréhension que l’on a de nos devoirs en tant que musulman. Être tolérant c’est respecter la vie qu’Allah a mis en chacun, respecter le libre arbitre dont Allah nous a doté, mais cela a aussi pour effet de montrer à notre tour l’exemple. Nous sommes en quelque sorte des représentants de la Parole d’Allah sur Terre. Ne pas être tolérant dans notre quotidien reviendrait à donner une image erronée de la Parole d’Allah, déformer son message aux Hommes, qu’Allah nous en préserve.

Être tolérant c’est donc prendre conscience de l’impact qu’ont nos paroles et nos actes sur autrui. En témoigne ce hadith.

L’imam Boukhari rapporte d’après Anas que le Prophète Mohamed, paix et salut sur lui, se rendit au chevet d’un juifà qui il demanda d’embrasser l’islam, ce qu’il accepta. Le prophète sortit de chez lui en disant : Louanges à Allah qui l’a sauvé du Feu par mon entremise».

Puissions nous tous être de bons intermédiaires et des semeurs d’espoirs sur cette Terre. Amine.

Et vous que pensez-vous des effets de la tolérance au quotidien ?

Retrouver cette article sur ajib.fr

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !