Maroc : Convention "Mourabaha" de 240 millions dollars pour le financement de l'importation du brut

lemaghrebdz.com -

Le groupe Société anonyme marocaine de l'industrie du raffinage (SAMIR) et la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), filiale du groupe de la Banque islamique de développement (BID) ont signé, à Marrakech, un contrat fixant les modalités financières pour le renouvellement de la convention-cadre "Mourabaha" portant sur le financement des importations de la SAMIR en pétrole brut.

L'accord, qui porte sur 240 millions de dollars US avec une hausse de 33 % par rapport à celui signé en 2012, a été conclu en marge des travaux de la Semaine de l'Association des raffineurs africains (ARA WEEK 2014) qui s'est déroulée à Marrakech du 24 au 26 mars.

Tenant compte de l'aspect "revolving" du financement, cet accord permettrait à la SAMIR d'atteindre un montant global de 720 millions de dollars, indique un communiqué du groupe. En vue d'élargir ce partenariat aux raffineries et entreprises africaines, les deux parties ont convenu de mettre en place un cadre structuré permettant à l'ITFC d'étudier la possibilité de financer les contrats commerciaux signés entre le groupe SAMIR et les raffineries et entreprises africaines pour l'approvisionnement en produits pétroliers. "Le partenariat entre le groupe de la BID et le groupe SAMIR, qui remonte à plus de 35 ans, a été consolidé par la création de l'ITFC en 2008", a affirmé le directeur général adjoint de l'ITFC, Hani Salem Sonbol, lors de la cérémonie de signature de l'accord.

L'enveloppe totale des financements accordés par l'ITFC au groupe SAMIR entre 2008 et 2013 a atteint 1,6 milliard de dollars, a-t-il fait savoir, relevant que ce nouveau financement permettrait de dépasser la barre de 2 milliards de dollars à fin 2014.

Retrouver cette article sur lemaghrebdz.com

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !