Produits halal: le Maroc se positionne

le360.ma -

 C’est un marché de niche dont le potentiel de croissance est important. Huile d’argan, huile d’olive, miel, safran, couscous ou encore eau de rose, les filières concernées sont diverses.

Le Maroc cherche à détenir 1% du marché mondial des produits halal estimé à 800 milliards de dollars. Selon La Vie Eco, c’est l’objectif que se fixent le Club halal et les pouvoirs publics. En effet, le ministre en charge du Commerce extérieur, Mohamed Abbou, finalise la stratégie nationale de promotion de l’export du halal. La feuille de route, qui devrait s’étaler sur deux ans à partir de 2016, devrait être validée par l’Assemblée générale de l’Asmex qui va se tenir dans les prochains jours. Mais avant sa mise en application, note le journal, il importe de souligner que pour 2015, des actions majeures sont programmées par le Club halal, qui regroupe aujourd’hui trente entreprises opérant dans les filières de la viande et de la charcuterie, des conserves végétales et de poissons, des huiles, du sucre et de la cosmétique. Mais le Club entend aussi accompagner les coopératives.

Dans ce sens, Najib Mikou annonce la préparation d’une plateforme pour le soutien et l’accompagnement des coopératives. La Vie Eco précise que cette action est menée en partenariat avec l’Asmex. “Le Maroc doit se positionner sur ce marché au cours des cinq prochaines années. C’est un objectif que nous comptons atteindre et nous allons y mettre tous les moyens nécessaires”, souligne Hassan Sentissi, le président de l’Asmex, qui a mis en place une convention tripartite avec la Banque européenne de développement et Maroc Tasswiq pour accompagner les coopératives. Ces dernières bénéficieront d’abord de la première action de la Banque européenne dans le domaine de l’économie solidaire qui vise à les aider dans les domaines du branding, du marketing, du choix des emballages, des étiquettes, du support de vente et des tests d’accès aux marchés de l’export.

Pour cette année, une centaine de coopératives sur les 276 potentiellement éligibles à cette convention, vont profiter de cet accompagnement, croit savoir le journal. La banque et l’Asmex s’engagent à financer l’accompagnement des coopératives, classées par régions et par filières, respectivement à hauteur de 80% et 20%. Par ailleurs, le Club halal prévoit l’organisation d’une rencontre entre les entreprises marocaines concernées et quatre donneurs d’ordre de produits halal au niveau international (Russie, Etats-Unis, Europe et Asie). Cela vise à permettre de mieux cerner les besoins des consommateurs de produits halal dans les différents marchés cibles.

Retrouver cette article sur le360.ma

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !