Tunisie - Hédi Majdoub: L’assassinat de Mohamed Zouari a été planifié en Europe

directinfo.webmanagercenter.com -

L’assassinat, le 15 décembre dernier, de l’ingénieur Mohamed Zouari à Sfax, a été planifié en Europe, a affirmé, lundi à Tunis, le ministre de l’Intérieur Hédi Majdoub.  

” La planification de l’opération a démarré le 15 juin dernier, dans deux pays européens et deux plans d’exécution différents ont été mis en place “, a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse.

Le ministre qui s’exprimait devant les représentants des médias nationaux et étrangers, a fait état de l’implication d’éléments tunisiens dans la préparation logistique de l’assassinat précisant que deux étrangers sont les commanditaires de l’opération.

Majdoub n’a pas exclu l’implication de services étrangers dans cet assassinat dans la mesure où les enquêteurs privilégient, à l’heure actuelle, la piste de la main étrangère.

Selon le département de l’Intérieur, dix tunisiens ont été interpellés dans le cadre de cette affaire. Ils seraient impliqués directement ou indirectement dans ce crime.

D’après le ministre, le département de l’Intérieur ne détient pas de données sur l’appartenance de Mohamed Zouari au mouvement de la résistance islamique ” Hamas “.

” Mohamed Zouari qui détient aussi la nationalité belge est bénéficiaire de l’amnistie générale “, a souligné le ministre.

Les Brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas avaient affirmé, samedi dernier, que le régime sioniste était, sans aucun doute, derrière l’assassinat en Tunisie de l’ingénieur en aéronautique Mohamed Zouari.

Dans un communiqué, le Hamas admet que le Tunisien assassiné à Sfax fut l’un des commandants ayant supervisé le projet d’avions sans pilote de la résistance palestinienne promettant que le sang du commandant ” ne sera pas versé pour rien “.

Mohamed Zouari, 49 ans, a été tué, jeudi dernier, par balles, devant son domicile, route de Menzel Chaker à Sfax-Sud, alors qu’il était dans sa voiture.

Quatre véhicules, deux pistolets munis de silencieux ainsi que des téléphones portables utilisés dans le crime ont été saisis, selon le département de l’Intérieur.

Retrouver cette article sur directinfo.webmanagercenter.com

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !