Retour à la liste des vidéos

Othmane Ibn Affane : la personnalité de Othmane avant l'islam

Permettez-moi de conclure ce que nous avons évoqué de Othman, que Dieu soit satisfait de lui, il y a deux choses à savoir sur Othman. D’abord, je vous décris la personnalité de Othman, et ensuite, je vous parlerai de sa personnalité avant l’Islam. L’Islam n’a pas changé rationnellement la personnalité de Othman. Omar, que Dieu soit satisfait de lui, avait un caractère sévère avant et même après l’Islam. Abu Bakr, que Dieu le bénisse, avait un caractère doux avant et après l’Islam aussi. Je vous décrirai éventuellement la personnalité de Othman, mais avant, je vous décrirai avec précision Othman, que Dieu soit satisfait de lui. J’aimerais bien que vous viviez avec moi l’histoire de Othman, je fais référence d’après ce que les historiens et les conteurs ont rapporté à propos de sa personnalité, que Dieu soit satisfait de lui, ils ont tous convenu à l’unanimité de certaines spécificités qui caractérisent Othman. Je vais vous détailler brièvement ces spécificités caractérisant Othman. Tout le monde est d’accord qu’il était beau, imaginez ça, il a grandi mais il gardait toujours cette beauté, Ibn Asaker racontait d’après Abdullah bin Hazm Al-Mazni, il disait qu’il n’a jamais vu une personne si belle que Othman bin Affan. Ibn Katheer décrivait Othman, il disait qu’il était d’une beauté extraordinaire, il avait un très beau visage. On parle d’une personne très et très belle, de taille moyenne. Ibn Al-Arabi disait qu’il était de taille moyenne avec une tendance à avoir une grande taille. Omar, que Dieu soit satisfait de lui, était clairement de grande taille, mais ce n’était pas le cas pour Othman, il avait un très beau visage, une peau douce, il n’était pas un guerrier, ni un combattant. Othman était un commerçant, c’est un leader, un homme d’adminstration. Il n’était pas un combattant et même quand on parle de batailles, Othman n’avait pas un grand rôle à jouer, c’est pour ça que ceux qui l’ont décrivé disaient qu’il était doux avec une peau douce et fine. Il avait beaucoup de cheveux, et une barbe abondante, c’est pour ça que ses amis l’ont surnommé hyène, vous connaissez l’hyène, c’est un animal prédateur, on l’appelle Hyena en anglais, et l’hyène est très poilu. On le surnommait hyène vu qu’il avait beaucoup de poils partout dans son corps, une barbe et des cheveaux  abondants. Et pourtant, il était très beau, ses cheveux longs arrivent jusqu’aux épaules, il avait de grandes jambes fortes, et de longs bras, ses épaules sont couverts de cheveux, son nez était plus serré. Othman, que Dieu soit satisfait de lui était blanc, et quand il grandi, sa barbe est devenue blanche, il la peint jusqu’à ce qu’elle devienne jaune. Quand ses dents tombent ou presque, il les serre avec de l’or, il avait des éclats entre ses dents.

C’est ainsi l’aspect physique de Othman, que Dieu soit satisfait de lui. J’espère que vous imaginez son aspect physique. Mais concernant sa personnalité, et comme il a vécu en Mecque, il faisait un parmi eux, il avait leurs coutumes et gardait l’originalité des habitants de la Mecque. Certains prêcheurs avaient des arrières pensées sur les Arabes avant l’Islam, ils les décrivent comme si c’était des gens barbares, et ils n’ont rien à faire que de se faire tuer les uns les autres, cela bien sûr n’est vrai, il y a des exceptions où on trouve des bandits tel que Ghaffar et Tai. Mais Quraysh était une tribu civilisée et commerçiale, ne tuait personne et ne volait personne. Othman fait parti de cette tribu. Tout le monde respectait Quraysh. Il a grandi dans une atmosphère noble et courageuse et généreuse, ce qui fait de Quraysh une tribu qui s’est élue pour accomplir la mission de l’Islam. L’adultère n’est pas acceptée du tout, Hind qui a prêté allégenace au Prophète, que Dieu soit satisfait de lui, il lui a dit de ne pas commettre l’adultère, elle s’est étonnée et lui a dit que l’adultère ne fait pas partie de la vie des femmes libres, elles ne pratiquent plus l’adultère. Les Arabes sont très réputés par des caractéristiques qui sont distinctes, mais ce n’est pas mon sujet. Mon sujet concerne Othman, que Dieu soit satisfait de lui. La personnalité de Othman se caractérise par des caractéristiques qui sont très spéciales avant et après l’Islam. Il nous est très important de comprendre ça pour comprendre chaque caractéristique de la personnalité de Othman. D’abord, il avait du prestige, il est de Bani Abd Shams des Omeyyades, il est de Quraysh, et vous vous souvenez de l’événement à Al-Hudaybiyah, lorsque Quraysh a empêché les muslmans d’accomplir la Omra, le Prophète, que la paix et les bénédictions soient-elles sur lui, l’a envoyé pour qu’il négocie avec Quraysh. Qu’a fait Quraysh ? Quraysh l’a reçu et lui a dit : si tu veux faire la circumambulation, tu peux la faire. C’est le seul qui est autorisé à faire la circumambulation. Othman disait qu’il ne peut pas la faire avant le Prophète, que la prière et les bénéditions soient sur lui. Quraysh respecte vivement Othman, il fait parti de la lignée de Quraysh et il était honorable, et Quraysh l’aimait beaucoup, tout le monde l’aimait même les athées. Les musulmans l’aimaient pour sa sympathie, pour sa générosité et pour son savoir. Elles sont des caractéristiques principales qui ont un impact assez important dans sa vie. Parmi ses traits de caractères, la douceur, il n’était pas violent, il était très généreux. Bien sûr, comme vous le savez, il était très riche, et on verra éventuellement l’impact de sa générosité sur sa vie, que Dieu soit satisfait de lui. Voilà pour les qualités principales de Othman, on ajoute aussi sa caractéristique d’humilité, il n’était pas orgueilleux, il était doux, gentil, raisonable et chaste. 

Je vous ai parlé de Othman dans son éducation, et je vous ai décrit sa personnalité, mais permettez-moi de détailler encore les choses pour qu’on puisse comprendre la personnalité de Othman, que les prières et les bénédictions de Dieu soient sur lui. Si on arrive à comprendre sa personnalité avant l’Islam, il nous sera très facile de la comprendre après l’Islam. On va comprendre comment sa personnalité s’est formée, on ne parle pas d’une personne faible, au contraire, nous parlons d’une personnalité très distinguée. Imaginez-vous cette personne honnête auprès de son peuple, Othman ibn Affan est de Bani Affan, de Bani Abd Shams, des Omeyyade, de Quraysh et Quraysh sont nobles. Comme je vous ai déjà dit, certaines personnes pensent que les Arabes sont des barbares, des voleurs, elles ont cette fausse image, mais n’oubliez pas que les Arabes ont accompli la mission de l’Islam. Permettez-moi juste de vous décrire brièvement les Arabes. Les Arabes avant l’Islam avaient des qualités qui lui sont favorables d’accomplir la mission de l’Islam, et parmi ces qualités, c’est l’honneur. L’honneur reste sacré pour eux, ils sont prêts à mourir au lieu d’être humiliés, ils sont prêts à mourir au lieu qu’ils soient touché dans leur honneur. L’honneur avait une grande place dans la vie des Arabes. Les femmes ne commettent pas l’adultère, les femmes esclaves sont les seules à commettre l’adultère. La question d’honneur chez les Arabes reste très sacrée. Ils disent aussi que les Arabes sont des menteurs. Absolument pas, les Arabes ne sont des menteurs. Ils sont honorable et considèrent le mensonge une faiblesse, les mensonges c’est pour les faibles. Les gens honorables, généreux comme eux ne mentent pas, ils ne volent pas, et n’acceptent pas du tout à ce que leurs filles commettent l’adultère. Vous savez les Arabes, payent jusqu’à 1000 dinars pour que le poète récite en leur faveur une poésie qui reflète leurs propres qualités. C’était un moyen pour eux pour se ressourcer aussi et passer un très beau moment.  

 Les Arabes se réunissent autour du poète, et quand un poète récite un poème sur les valeurs d’une personne, cette personne prend ça avec orgueil. C’est une question d’honneur, et on donne 1000 dinars d’or au poète, c’est la valeur d’un million de nos jours, et ça reste une somme qui ne vaut rien devant leur honneur. L’honneur reste pour eux une question sacrée, c’est leur gloire, c’est leur fierté et c’est leur prestige. L’honneur avait ses causes, et parmi ses causes la dynastie, la richesse et la religion, leur religion c’est qu’ils étaient fidèles aux idoles, et ils avaient la Kaaba et ils les entretienent régulièrement. Ils se chargent aussi de l’abreuvement et l’alimentation des pélerins ainsi que la couverture de la Kaaba. C’était une question d’honneur pour eux et ils se battent pour cela. Ils se battent aussi pour mettre les pierres noires, mais pourquoi ? C’est pour leur honneur. L’honneur reste toujours une grande question. On va voir maintenant les sources de l’honneur, l’honneur vient de leur richesse, de leur dynastie et de leur religion. Tout les Arabes respectaient Qurayshites. Le Prophète, que la paix et les bénédictions soient sur lui, l’a bien mentionné. Abu Bakr disait que les Arabes sont soumis uniquement pour les Qurayshites, ils sont honorables. On voit des gens qui ont uniquement de la religion, d’autres ont la dynastie comme Bani Abd Al-Muttalib, le grand-père du Prophète, que les prières et les bénédictions soient sur lui. Ils n’avaient pas de l’argent, ils étaient pauvres mais ils avaient une dynastie pure et ils étaient honorable, ils étaient chargés de prendre soin de la Kaaba. On a dit qu’il faut trois choses pour être honorable, la religion, la dynastie et l’argent. Bani Abd Al-Muttalib avaient la dynastie et la religion. Banu Umayya avaient de la dynastie et de l’argent, ils étaient riches, ils sont alors honorable en point de vue argent. Vous savez, des fois, avec de l’argent, on peut acheter des choses que la religion ne peut pas nous procurer. Othman avait de l’argent et fait partie d’une dynastie digne de respect. Il était en concurrence avec Banu Abdul Muttalib et avec BanuAbdManaf. Les BanuMakhzum étaient aussi en concurrence, ils avaient de l’argent et font partie d’une dynastie réputée, ils étaient moins riches que les BanuUmayya, alors ils ont compensé ça avec leurs esprits de guerrier, ils étaient de grands combattants, parmi eux Khalid bin Al-Walid Makhzoumi, que Dieu soit satisfait de lui, ils étaient de Quraish. Othman, que Dieu soit satisfait de lui, était aussi parmi eux. Il était des Omeyyades qui se distinguaient par leur richesse et par leur dynastie. Othman n’avait pas un rôle majeur en matière de jurisprudence par exemple, ni dans la cavalerie. Les Arabes et les compagnons reconnaissent que Othman était prestigieux, il était parmi les grands maîtres de Quraysh, et il fait partie d’une dynastie honorable, son père et sa mère étaient de BaniAbdShams. Il était le plus-aimé de Quraysh, pourquoi était-il si aimé ? Il est aimé pour sa douceur.Quraysh vivaient à la Mecque, et la Mecque n’est pas un lieu d’agriculture comme vous le savez, alors les Qurayshites avaient des fermes et de riches vergers à Taif. Vous vous souvenez de l’histoire du Prophète, que la prière et les bénédictions soient sur lui, quand il est parti à Taif, et de son retour, il a rencontré Adass, ce chrétien disait à propos de Yunus qu’il a croisé dans un verger, à la périphérie de Taif, entre Taif et la Mecque. Ce verger est à qui ? C’est pour Ataba et Otaiba, les fils d’Abu Lahab. Ce verger était honorable pour eux.

Othman est né à Taif et il a vécu à Taif, et c’était un verger à Hedjaz, le verger de la Mecque comme on dit. C’était un lieu de villégiature pour les riches et de souverainté. Taif est réputé pour la pureté de son air, l’abondance de l’eau, une vie de luxe, la douceur de leurs habitants, ses habitants entretiennent de très belles relations entre eux, ils sont connus par leur générosité et la beauté de leurs femmes. Ils n’étaient plus violents et ils n’avaient pas certains caractères des habitants de Makkah. Vous voyez, Gloire à Dieu, des terres agricoles et des pays maritimes comme disait Ibn Khaldun. Leurs habitants sont connus pour leur douceur, contrairement aux régions désertiques arides et sévères. L’environnement a un impact sur les traits de caractères des habitants. Ainsi Othman est né à Taif et il y est grandi, c’est l’un des plus doux des habitants de Makkah, il était bien éduqué et il est très poli. Il entretient des relations de qualité avec ceux qui l’entourent, c’est sa nature, que Dieu soit satisfait. Ajoutez à cette générosité dont nous avons parlons avant l’Islam, il était très généreux mais n’oubliez pas qu’il a hérité de son père une fortune, et son père était mort alors qu’il était encore très jeune. Affan bin Abi Al-Asi était l’un des plus grands commerciaux, il a décédé et il l’a laissé un grand commerce à son fils. Othman devient un grand commerçant, il avait une grande fortune et il était talentueux dans la négociation commerciale, c’est l’un des plus grands marchands de Quraysh. En plus de cette qualité, il était poli, il était très habile dans le commerce, il se contente d’un peu de profit. Il déteste le monopole et l’exploitation des gens. Il aidait les pauvres. Les gens l’aimaient pour ces qualités. Imaginez un commerçant qui avait toutes ces qualités, douceur, générosité. J’ai eu quelques affaires avec de grands commerçants, je les ressemblais à Othman, que Dieu soit satisfait de lui. Ces qualités que nous avons déjà évoquées font de lui l’un des plus riches de Quraysh, car les gens avaient coutume de d’acheter sa marchandise. Il était aussi très gentil avec ses proches et avec sa famille. Le caractère et les valeurs de Othman marquent sa vie. Othman reste fidèles à toutes ses valeurs nobles. Je vous recommande d’inculquer à vos enfants durant les premiers sept ans de leurs vies les valeurs qu’avaient Othman, tenez aussi à former des jeunes avec une morale si pareille. Encouragez-les à s’instruire et à aimes les sciences. Othman avaient toutes ces qualités depuis son enfance, les Qurayshites l’aimaient beaucoup, ils avaient l’habitude de composer des chants en sa faveur, ils récitaient des poésies qui décrivent bien les qualités de Othman, que Dieu soit satisfait de lui, et cela était à l’époque préislamique. Les Qurayshites aimaient Othman pour son prestige aussi, un homme poli et bien éduqué, généreux, il se comportait gentiment avec les gens, il était très doux, il n’était pas grossier, il était très respectueux et il était très modeste. Il est Abashmi, Abshmi relatif à AbdShams, sa mère et son père étaient de AbdShams, les Abashamites étaient riches, ils avaient une grande fortune. Ils avaient le pouvoir financier, ils étaient aussi honorables dans leur dynastie. Othman a grandi dans cet environnement luxueux, mais il n’était pas arrogant, ils partagent son temps avec les pauvres, il était très doux envers eux et il était tolérant. Il était l’un des amis de Abu Bakr Al-Siddiq, il avait presque six ans de moins qu’Abu Bakr, et certains compagnons les accompagnent notamment Abd Al-Rahman bin Auf, Talha et Al-Zubayr, et certains d’entre eux étaient jeunes comme Al-Zubayr et Talha, d’autres ils sont plus âgés comme Abu Ubaidah et Abd Al-Rahman bin Auf. C’était un groupe d’amis : Abu Bakr, Abdul Rahman Talha, Abu Ubaidah, Al Zubair bin Al Awam. Ils se rencontrent dans la maison de AbuBakr Al-Siddiq. Ils étaient tous bien éduqués, ils sont polis et ils étaient sages, ils étaient riches mais ils étaient modestes. Un groupe de jeunes marchands, des hommes d’affaires comme on dit de nos jours, leur intérêt c’est d’aider ceux qui sont démunis.

La rumeur disait que Marwan bin Al-Hakam a géré les choses derrière le dos de Othman, que Dieu soit satisfait de lui, et il a profité de sa faiblesse. Comment ça ?! On parle d’un homme qui a une grande position, Othman était l’un des Quraish les plus sages, et Quraish le savait très bien, les gens se réfèrent et suivent ses directives et ses conseils. Les historiens le décrivent avant qu’il soit calife et avant même qu’il soit converti à l’Islam. Il avait 32 ans lorsqu’il s’est converti à l’Islam, et n’oubliez surtout pas, à cet âge-là, il avait une grande position et un poids parmi les Quraysh.Abu Bakr connait très bien Othman, il savait qu’il n’a pas hésité une seconde à se convertir en Islam. Je vous parle des valeurs qu’avaient Othman à l’époque préislamique. C’est un homme honorable et chaste. Il n’a jamais assassiné personne, et il n’a jamais mangé une charogne. Pourquoi ? Tout simplement il a été riche, c’est les pauvres et les démunis qui mangeaient les charognes, les charognes sentent mauvais alors qu’il ne tolère pas les mauvaises odeurs. Othman vivait dans l’aisance, mais il ne méprisait personne. Il avait les moyens, il était riche et il traitait les gens avec empathie, il était très compréhensible. Une autre caractéristique de Othman, que Dieu soit satisfait de lui, c’est qu’il était chaste avant et après l’Islam, et c’est pour cela qu’on le surnommé Tahira Dayl. Il n’était pas grossier, et personne n’a entendu un jour un mot obscène qui touche à la pudeur de sa part. Othman est une personne éduqué, poli, que Dieu soit satisfait de lui.

 

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

Top 5 du mois

CSS Valide !